2014 - en cours

Rénovation / Chantier

Château Tournay-Solvay

Anticiper et proposer ce qui sera ou pourrait être.

Le projet est probablement ce qui caractérise le mieux l’architecture. Anticiper et proposer ce qui sera ou pourrait être. Penser au-delà du besoin ou de la fonction. Une architecture séculaire dépasse la satisfaction d’un besoin éphémère. Le principe même d’un tel projet se doit de convertir en espace le rapport entre un lieu et un programme. Ce rapport définit l’architecture. À partir de l’os – le fragment –, il faut reconstituer l’organisme. À partir du lieu et du programme, redonner de la cohérence à un rapport dont la préoccupation première est le mieux-être, le plaisir pour l’humain d’arpenter un nouvel agencement qui soit à son échelle.

Lieu : quand le lieu est vierge, la page est blanche, l’écriture est à naître, le rapport peut s’inventer. Dans le cas d’un lieu déjà construit tel que celui qui nous concerne, on s’inscrit sur une ligne du temps : au départ d’un lieu existant, tenter d’inventer, de réinventer un lieu contemporain. 

Quand le lieu d’intervention est aussi remarquable que celui du Château Tournay-Solvay, il s’agit de créer une conversation harmonieuse avec l’architecture existante, d’entrer dans sa vision et ses intuitions, de trouver le moyen de revenir aux sources avec des éléments contemporains pour que le bâtiment puisse vivre et s’inscrire dans le présent. Pour dialoguer avec une architecture ancienne, il est nécessaire de la comprendre. 

Du fait de l’incendie qui a ravagé le château dans les années 80, le bâtiment faisant l’objet de la mission n’offre qu’une image partielle dans telle que perçue au début du 20e siècle. Deux pistes d’étude s’ouvrent à l’architecte pour savoir à quoi ressemblait le château du Parc Tournay-Solvay au fils des transformations et qu’elles doivent être les éléments à conserver, à restaurer, à restituer, à concevoir : l’historique et les observations de la matière.

Programme : un bâtiment à caractère patrimonial et particulièrement le château Tournay-Solvay ne peut accueillir n’importe quel programme. La connaissance approfondie du bâti permettra de définir les lignes directrices qui permettront une réaffectation intégrée en accord avec le site. Le bâtiment classé réaffecté doit présenter des volumes flexibles, modulables pour accueillir des usages et des usagers d’aujourd’hui et de demain.

  • 06-2015
    Kasteel Solvay zoekt bewoner
    De Standaard
    Het Kasteel van Solvay kon uit de handen van vastgoedontwikkelaars blijven. Het duurde echter veertig jaar om ook uit de handen van het verval te ontsnappen. Architect Francis Metzger werkt nu aan een volledige vernieuwing.
    Article complet
    Lire la suite
  • 06-2015
    Watermael-Boitsfort : Château Tournay-Solvay cherche affectation
    Télé Bruxelles
    Le Ministre-Président du gouvernement bruxellois, Rudi Vervoort, a visité mardi en fin d’après-midi le chantier de rénovation du Château Tournay-Solvay, situé en bordure de Forêt de Soignes à Watermael-Boitsfort. Il a lancé à cette occasion un appel à idées concernant le futur et l’affectation de ce bâtiment.
    Article complet
    Lire la suite
  • 06-2015
    Qui chassera les fantômes du château Tournay-Solvay?
    L'Avenir
    Le Ministre-Président du gouvernement bruxellois, Rudi Vervoort, a visité mardi en fin d'après-midi le chantier de rénovation du Château Tournay-Solvay, situé en bordure de Forêt de Soignes à Watermael-Boitsfort. Il a lancé à cette occasion un appel à idées concernant le futur et l'affectation de ce bâtiment.
    Article complet
    Lire la suite
  • 06-2015
    Le château Tournay-Solvay enfin restauré
    La Libre
    Le château Tournay-Solvay, niché dans le parc du même nom, a eu un destin des plus funestes. Ses déboires commencent en 72 lorsqu’il est vendu à des promoteurs peu scrupuleux. Il frise la démolition mais l’État le rachète in extremis. Si le domaine qui l’entoure est rapidement réhabilité et ouvert au public, le château néo-renaissance flamand, construit en 1880 à la demande d’Alfred Solvay, est lui laissé à l’abandon. Après avoir été vandalisé et pillé, un incendie criminel lui donne le coup de grâce en 1982.
    Article complet
    Lire la suite