Qui chassera les fantômes du château Tournay-Solvay?

Le Ministre-Président du gouvernement bruxellois, Rudi Vervoort, a visité mardi en fin d'après-midi le chantier de rénovation du Château Tournay-Solvay, situé en bordure de Forêt de Soignes à Watermael-Boitsfort. Il a lancé à cette occasion un appel à idées concernant le futur et l'affectation de ce bâtiment.

La propriété laissée à l'abandon a été rachetée en 1980 par l'Etat, qui l'a en partie ouvert au public en 1981. La Région de Bruxelles-Capitale, devenue propriétaire en 1989, a préalablement investi dans des projets d'aménagements, principalement dans le parc attenant. Elle s'est également attelée à restaurer l'Hippodrome de Boitsfort et le Prieuré de Rouge-Cloître, aux portes de la forêt de Soignes.

L'appel d'offres pour restaurer le Château Tournay-Solvay a été lancé en 2013. Sa restauration a été confiée au bureau MA² et à l'architecte Francis Metzger, auteur du projet. Le budget débloqué par la Région s'élève à 3,5 millions d'euros.

« L'un des plus beaux parcs. »

L'enveloppe extérieure fera l'objet d'une restauration à l'identique. La toiture principale, complètement disparue, sera reconstituée avec une touche contemporaine. L'intérieur de l'édifice, fortement dégradé, fera l'objet d'interventions subtiles en accord avec la typologie du bâtiment.

Rudi Vervoort insiste sur la nécessaire adéquation des ambitions du lieu avec l'histoire du château et la qualité environnementale du site. «Il s'agit d'un site exceptionnel, malheureusement inoccupé depuis plus de 50 ans. Le Parc Tournay-Solvay, site classé, est ainsi aujourd'hui considéré comme l'un des plus beaux parcs de la capitale et fait partie de ce qu'on appelle la Ceinture verte de Bruxelles. Si ce bâtiment est un véritable joyau d'architecture et d'histoire, il ne présente pas moins certaines particularités dont la future affectation devra tenir compte. Bâtiment classé, dans un parc classé, et en Zone Natura 2000, nous sommes donc à la recherche d'un occupant qui valorisera ce lieu tout à fait unique.»

Lire l'article en ligne, ici.

Partager
Découvrez le projet Château Tournay-Solvay