2003 - 2014

Restauration / Bureau / Réalisation

Château Charle-Albert

L'idée est de travailler comme un archéologue, de réinterpréter l'histoire, de recomposer le scénario.

Œuvre de la vie de l'architecte Charle-Albert qui le bâtit entre 1869 et 1887 pour y habiter, le château Charle-Albert témoigne de l'apothéose du style néo-Renaissance flamande. Conçu comme une œuvre d'art totale, il juxtapose les styles et les époques pour produire un maximum d'effet. Les tours, donjons, loggias et autres bow-windows puisés dans un répertoire éclectique semblent se développer selon une croissance historique.

L'illusion n'est pas absente de ce projet où la brique se révèle peinte sur un enduit. Au fil du temps pourtant, la demeure ne séduit plus, au point qu'un siècle plus tard, elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Abandonnée, pillée, incendiée même, elle est malgré tout classée en 1988, ainsi que son site boisé à la lisière de la forêt de Soignes. Acquis par CODIC en 1990, le château fait l'objet de nombreux projets de réhabilitation, dont celui d'y accoler un bâtiment de verre pouvant accueillir 3.500 m² de bureaux (MA2-Art&Build).  Aucun de ces projets  n'a abouti. Le temps poursuit son œuvre jusqu'à ce qu'un « miracle » se produise en 2012 lorsqu' un investisseur espagnol se porte acquéreur du bien. Soucieux de le restaurer à l'identique et d'y établir sa résidence, il n'y prévoit pas d'extension, juste quelques bureaux. L'équipe de MA2 remet l'ouvrage sur le métier afin de reconquérir l'identité perdue de ce bâtiment remarquable. Paradoxalement, l'édifice réduit à l'état de chancre s'avère particulièrement bien documenté. Aux photos, plans et documents anciens, s'ajoutent analyses et sondages in situ. L'idée est de travailler comme un archéologue, de réinterpréter l'histoire, de recomposer le scénario. La philosophie de la restauration est mise en place, la reconstitution s'apparente à un travail sur l'écriture, comparable à celui mis en place par Charle-Albert à la fin du XIXe siècle. Les travaux ont très vite commencé afin de stabiliser la bâtisse et de compléter le gros œuvre. A présent,  le chantier est terminé. Le château à retrouvé petit à petit ses habits d'antan tandis qu'à  l'intérieur, de beaux volumes se dégagent et reprennent vie dans une version sobre et contemporaine. Le vaste sous-sol ainsi que les pièces lumineuses, confortables et de belles dimensions devraient permettre à ce lieu historique de basculer dans notre temps afin d'être un endroit pour vivre, ici et maintenant.

Informations

  • ObjetMission complète d'auteur de projet pour la réhabilitation et la restauration du Château sis 7, avenue Charle-Albert 1170 Watermael-Boitsfort
  • Destinataire privéImmo Charle Albert s.a
  • 08-2014
    Le château Charle-Albert retrouve son lustre d'antan
    DH - 27 août 2014PDF
  • 04-2004
    Le Château Charle-Albert sort de l'ombre
    Les Nouvelles du Patrimoine n°104PDF
  • 02-2004
    Charle-Albert renaît de ses cendres
    La DH les sports - p. 72PDF
  • 09-2014
    La restauration du Château Charle-Albert est à présent terminée.
    En effet, le projet était la restauration du château en ruine (1000 m²) avec, comme fonction globale, du bureau. Le projet a été réalisé en association avec le bureau d’architecture ART & BUILD. En ce qui concerne la restauration, la volonté des acteurs est fut de reconstituer, partout où cela était possible, l'état d'origine des façades et toitures.
    Lire la suite