1996 - 2016

Extension - Restauration / Bureau / Réalisation

Maison Delune

Bâtie dans un style éclectique à dominante Art Nouveau, cette demeure fut transformée à plusieurs reprises.
Phase I (1996-1998)

Cette bâtisse fascinante autant qu'intrigante connut ses heures de gloire avec l'Exposition Universelle de 1910 lorsqu'elle accueillit les premiers concerts de jazz, et ses moments sombres lors de son occupation par la Kriegsmarine. Attribuée à Léon Delune, elle a été construite avant l'Expo de 1910 avant même la création des voiries, comme en témoigne son implantation atypique et ses... 5 entrées ! Bâtie dans un style éclectique à dominante Art Nouveau, cette demeure fut transformée à plusieurs reprises, notamment en 1921 par Georges Hobé qui la raccourcit d'une travée et en modifia les circulations intérieures. Pendant la guerre, elle fut réquisitionnée. Elle est ensuite abandonnée et son intérieur vidé de tous ses éléments. Après être tombée dans l'oubli, elle fait une réapparition remarquée dans « Le bonheur dans le crime », roman écrit par Jacqueline Harpman en 1993. Un an plus tard, elle est classée (AR du 22 septembre 1994). C'est à cette époque que la maison est vendue et revendue à plusieurs reprises. Dès 1996, les architectes de Ma2 (DMA à l'époque) sont sollicités pour sa restauration. L'opération s'échelonne jusqu’en 2005, date à laquelle le bâtiment voit l'arrivée de ses premiers occupants. DMA  n’est pas associé au premier aménagement de l’intérieur mais en 2012, le rachat par les Émirats Arabes Unis et leur projet d'ambassade modifie l’ambition quant aux espaces intérieurs.

La première phase de la mission de Ma2 (en 1996) comportait un volet historique avec l'étude de documents anciens et un travail sur place comprenant prélèvements, relevés, analyses et autres observations susceptibles de fournir des éléments permettant de comprendre le bâtiment et son évolution au fil du temps. C'est sur cette base et en concertation avec Guy Conde-Reis, représentant des Monuments et Sites que les travaux ont été réalisés. Des corps de métiers spécialisés ont pris part au projet, notamment pour la restauration des sgraffites (sur base des cartons de Cauchie) et des ferronneries. A l'issue de cette première phase, la maison Delune a retrouvé une image proche mais pas tout à fait identique à celle du pristin état, par manque d'informations.

Phase II (2012-2016) : aménagement pour l'ambassade des Emirats arabes unis

Nouveau rebondissement dans la saga de la maison de « Le Bonheur dans le crime » en 2012 où après une valse d'occupants divers (dont une agence de publicité en dernier lieu), elle est acquise par les Emirats Arabes Unis afin d'y installer leurs Ambassade et Consulat. Suite à un concours, le projet revient à Ma2 qui pourra ainsi terminer un projet entamé en 1996. Outre la finalisation de la restauration extérieure (dont certains éléments, comme la marquise d'angle, ont été entre-temps précisés), les architectes se chargent de l'adaptation du bâtiment à sa nouvelle fonction. Pour répondre à l'étendue et à la complexité du programme, ils proposent d'installer l'ambassade dans le bâtiment principal et de construire une annexe avec parking souterrain ainsi qu'un édifice pour le consulat, rue des Phalènes. Ce plan permet de définir 3 pôles sécurisés en interrelation, dans un jardin réaménagé avec en toile de fond le jardin dessiné par Hobé en 1920.

Le remodelage du site s'accompagne d'un réaménagement des entrées et des abords dans un souci de cohérence. Les trois entités possèdent chacune leurs fonctions propres dont certaines sont largement codifiées. Ces données imposées (ascenseur, charte graphique pour le mobilier, par ex.) doivent trouver place de façon pertinente dans ce lieu patrimonial. La première phase des travaux a laissé un intérieur brut, sans restauration. Entre-temps, certains éléments du décor ont été retrouvés et devraient être intégrés (notamment les peintures au pochoir) dans cette deuxième phase de travaux. L'intérieur sera refait de fond en comble pour accueillir confortablement les différents services de l'Ambassade : nouvel escalier, bureaux, salles de réunions, etc. le tout dans une nouvelle ambiance à la fois personnalisée et inscrite dans un style aux attaches éclectiques et néobyzantines. L'annexe est un pavillon déployé tout en longueur perpendiculaire à l'avenue Franklin Roosevelt. Il s'agit d'un bâtiment ouvert et polyvalent, établi sur un niveau. Il abrite la bibliothèque et accueille conférences, réunions, expositions... A front de la rue des Phalènes, les architectes ont dessiné un immeuble qui termine l'enfilade de la rue. Ce nouveau bâtiment suit le rythme des façades de la rue des Phalènes, tout en présentant une identité forte dérivée tout à la fois de l'écriture arabe et de certains éléments du vocabulaire de Delune.

Informations

  • MissionMission complète d'auteur de projet pour la restauration de la maison Delune sise avenue Franklin Roosevelt 86 à 1050 Bruxelles
  • DestinataireMaître de l'ouvrage privé
  • Date1996 à 2005 et de 2012 à 2019
  • AdresseAvenue Franklin Roosevelt 86 – 1050 Bruxelles